bandeau
Retour à l'accueil Imprimer
serpent

La pomme vaut bien un péché

Traduction d'un article du site
Hessischer Rundfunk,
”service: tr€nds” (22.09.2004)

avec l'aimable autorisation du HR.

La pomme, fruit préféré des Allemands, a déjà joué un grand rôle au paradis, dans la mythologie antique ou chez Guillaume Tell, mais elle est surtout excellente pour notre corps et pour notre santé - et en plus, elle est bonne.

Mais la pomme est non seulement savoureuse, elle est aussi saine. Ne dit-on pas ”One apple a day keeps the doctor away” (une pomme par jour éloigne le médecin). Et effectivement, la nutritionniste Birgit Junghans confirme que le fruit croquant regorge de sels minéraux et de vitamines.

Pomme

Les pommes contiennent surtout de la vitamine C qui renforce notre système immunitaire, nous protège contre les refroidissements, voire même contre le cancer. Le potassium contenu dans les pommes favorise l'équilibre nerveux. Les pommes sont par ailleurs riches en calcium, favorisant ainsi la fortification de nos os et de nos dents. Pourtant, la pomme est peu calorique, tout en étant un bon coupe faim diététique. Une pomme (environ 140 g) contient tout juste 70 kcal.

Les pommes rouges sont du reste un peu plus saines que les vertes. La raison : une pomme à la peau rouge contient, dixit Birgit Junghans, davantage de provitamine A (béta-carotène) qu'une pomme à la peu verte. Le béta-carotène maintient la jeunesse de nos cellules et de notre peau. De plus, il renforce notre système immunitaire.

Quels maux soulage et prévient la pomme ?

Dans les pommes, on trouve une fibre alimentaire, la pectine et un flavonoïde antioxydant, la quercétine. La pectine agit dans le corps comme une éponge qui absorbe quantité de toxines et de bactéries septiques pour ensuite les évacer dans les selles. La pectine inhibe le passage des substances toxiques dans le sang, nous évitant ainsi de tomber malade. En outre, elle diminue un taux de cholestérol trop élevé, permettant ainsi de prévenir l'artériosclérose et de fortifier le coeur.

Les pommes baissent même la tension artérielle. En effet, elles évacuent hors de l'organisme, eau et sel superflus. Et ainsi, l'hypertension artérielle diminue. Consommer une pomme avant les repas, indique la nutritionniste Birgit Junghans, prévient également la constipation. De plus, les pommes régénèrent une flore intestinale saine, diminuant ainsi le risque de cancer de l'intestin.

” Moi, Adam et Ève, j'y crois plus tu vois, parce que je suis pas un idiot : la pomme, ça peut pas être mauvais, c'est plein de pectine... ”

Jean Claude Vandamme

Même en cas de diarrhée, la pomme est utile. Lors d'une crise aigüe, mangez trois fois par jour, une pomme pelée et finement rapée. Une consommation quotidienne de pommes contribue à maintenir un taux constant de la glycémie. En outre, grâce à la quercétine, flavonoïde antioxydant, la pomme permet de lutter contre les virus et de chasser les radicaux libres. Elle protège ainsi nos cellules, par exemple contre le vieillissement prématuré de la peau. De surcroît, manger une pomme avant d'aller se coucher, favoriserait un sommeil profond. La raison : le fructose contenu dans la pomme contribue à garder le taux de la glycémie à un niveau constant, permettant ainsi de passer une nuit calme.

Retour à l'accueil

© Michel Adam - Ecrire au webmaster   MàJ : 01 Avril 2017 à 21H15  Déclaration CNIL n°1165649